frise frise frise frise frise frise

AGENDA

Forum des Associations à Vernon
Fête du sport à Notre Dame de Gravenchon
Sensibilisation aux Jeux Équestres Mondiaux 2014

Voir l'agenda du mois
l'association > Historique de l'Association

     
  DEPUIS 60 ANS, NOUS POURSUIVONS NOTRE MISSION D'ESPOIR
   


l'histoire commence en 1951

Cette année-là, pendant ses vacances, Paul Corteville se lie d'amitié avec un non-voyant et découvre un monde de solitude qu'il ne soupçonnait pas.
Paul Corteville est un homme de cœur. Il connaît bien les chiens. Il les aime. Il a entendu parler des expériences d’éducation de chiens en Allemagne et aux Etats-Unis. Quelques semaines plus tard, il s'attaque avec passion à ce qui va devenir l'œuvre de sa vie, la mise au point de sa propre technique d'éducation de chiens guides.
Dicky est sa première élève. Elle sera la première chienne guide de France et fera le bonheur de Monsieur Blin, l'ami non-voyant de Paul Corteville.


en 1958, l'Association des Chiens Guides d'Aveugles est née.

Paul Corteville ne compte pas ses investissements personnels ; ses loisirs comme ses ressources sont consacrés à l’éducation des chiens. Et tous les chiens sont remis GRATUITEMENT aux personnes non-voyantes.
Toutefois, bientôt, Paul Corteville ne peut plus, seul, subvenir aux dépenses nécessaires et bien malgré lui, il pense sérieusement, en 1970, devoir abandonner son œuvre. C'était sans compter sur l'intervention de personnes non-voyantes à qui il avait redonné le goût de vivre.
En décembre 1970, Pierre Delecolle, non-voyant, écrivait au journal "Le Parisien Libéré" :

"Je crois qu'il est impensable de ne pouvoir aider ces hommes qui,
depuis des années, paient de leur personne, et de leurs deniers,
sans essayer d'en tirer ni gloire ni profit. Ceci est si
extraordinaire de nos jours, que nous ne pouvons rester
insensibles à leurs difficultés présentes, alors qu'ils font tant eux mêmes
pour appliquer le désintéressement et la solidarité envers autrui."
.

Albert Plécy, alors rédacteur en chef du Parisien Libéré, touché par l'œuvre de Paul Corteville, décide de mener une campagne en faveur de l'Association. Il publie des articles, suscite de nombreux dons et crée même des abonnements spéciaux au journal au bénéfice de l'Association. Grâce à Albert Plécy, l'Association de Paul Corteville prend un nouveau départ. Elle s'installe à Wasquehal et embauche ses premiers éducateurs.
A ce jour, l’Association Chiens Guides d’Aveugles compte 45 salariés et a remis plus de 1400 chiens à des personnes déficientes visuelles.