frise frise frise frise frise frise

AGENDA

Géant Glisy
Auchan Fâches Thumesnil
Leclerc Hazebrouck

Voir l'agenda du mois
vous êtes déficient visuel > La déficience visuelle

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


LA VISION PERIPHERIQUE

La vision périphérique engendre la présence de scotomes. Un scotome est une tâche plus ou moins opaque. S’il occupe la vision centrale, il engendre une vision périphérique, rendant difficile, voire impossible toute activité fine comme la lecture, la couture, l’écriture. En revanche, une personne ayant cette vision périphérique peut être capable de s’orienter et de se déplacer.
   
LA VISION centrale

Les déficits périphériques du champs visuel entrainent une perte de vision sur les côtés. La personne a donc une vision tubulaire (ou scotome annulaire) entrainant une vision centrale, lors d’une rétinite pigmentaire par exemple. Dans ce cas, les déplacements peuvent se révéler difficiles et l’orientation nécessite des efforts de recherche visuelle et de concentration importante.
   
LA VISION avec tâches

La vision se trouve considérablement gênée par des tâches (scotomes) plus ou moins opaques apparaissant sur l’ensemble du champ visuel. Ce symptôme est typique de la rétinopathie diabétique ou d’un décollement de la rétine et altère considérablement la vision.
   
LA VISION floue

L’acuité visuelle est diminuée sur la totalité du champ de vision. Les objets sont perçus dans un flou uniforme. Les objets contrastés sont donc mieux perçus. La vision floue peut résulter d’une myopie importante ou de la cataracte.
   
LA cécité totale

La personne déficiente visuelle est considérée comme non voyante. Cela peut être dû à un handicap de naissance, résulter d’un accident ou survenir progressivement lors d’une pathologie visuelle.